Quand j’aurais lancé les premières versions de Phyllome OS et que ça tournera bien – d’ici à la fin de l’année, je croise les doigts – viendra le temps de reprendre une activité “normale” (prévisible et rémunérée).

Deux exigences :

Il est hors de question que je retourne dans un bureau contre ma volonté.

La perspective de travailler cinq jours par semaines me donne des boutons (certes, aujourd’hui, je travaille tous les jours, mais c’est pour mon projet et quand on aime on ne compte pas 🙂

Mise en perspective

La productivité moyenne des travailleurs a continuellement augmenté depuis la 2ᵉ guerre mondiale, ainsi que leur niveau de formation, mais leur salaire a peu augmenté depuis la fin des trente glorieuses (bienvenue dans l’ère des cent piteuses, 1975-2075), et le temps travaillé par semaine est resté à des niveaux similaires.

Bref, globalement, la majorité des employés actuels se fait objectivement arnaquer (pas directement par leurs employeurs, eux-mêmes souvent mal rémunérés)

C’est pas la lutte des classes, juste la lutte pas classe.

Pourquoi diantre les employés ne sont pas parvenus à exiger une compensation plus juste, à même par exemple de leur permettre d’accéder à la propriété comme leur parent, jadis ? La question est ouverte.

Opportunité

Long story short: le site 4dayweek permets de dénicher des emplois à distance quatre jours par semaines, dans le domaine de l’informatique. C’est probablement ici que j’irais chercher des entreprises saines qui, par défaut, font confiance à leur employé (= travail à distance), et ménagent leur santé en respectant l’équilibre vie professionnelle et sociale (= quatre jours par semaine).

Quitte à se faire doucement arnaquer, on peut au moins tenter de choisir (certaines de) ses conditions 🙂

https://4dayweek.io

Categories: FrenchJob

0 Comments

Leave a Reply

Avatar placeholder